"Il FAUT QU’ON PARLE!" n°7

Le festival alt-queer JERK OFF invite les soirées IL FAUT QU’ON PARLE!

Le 16 septembre à 20h au Point Ephémère (studio danse à l’étage) Wendy Delorme, Isabelle Sorente et leurs invités vous convient à une soirée de créations textuelles, lectures et performances…

image

Le mardi 16 septembre, IL FAUT QU’ON PARLE! invite romanciers, philosophes, danseurs et performeurs à interpréter le thème « CORPS DÉFENDUS », lors d’une soirée placée sous le signe du genre et des sexualités.

- - - - - -

SUR SCÈNE : Rébecca Chaillon (artiste-comédienne), Ismaël Jude (romancier), Ariel Kenig (écrivain-dramaturge), Peggy Sastre (docteur en philosophie), Louise de Ville (artiste burlesque), Etaïnn Zwer (auteur), nos slammeurs résidents Abd El Haq & Félix J., et deux solo shows de Marianne Chargois (travailleuse du sexe, performeuse) & KAy Garnellen (performeur et activiste trans) pour la cie “à contre poil du sens”.

- - - - - -

Infos pratiques  :

Entrée libre.

Ouverture des portes à 19h30, début à 20h pile.

Le Point FMR est au 200 quai de Valmy, 75010 Paris, M° Jaurès (ligne 2).

Le studio danse du Point FMR est à l’étage.

Event Facebook

—————————————————————————————————

LES AUTEURS INVITÉS :

Rébecca CHAILLON

image

D’origine antillaise, Rébecca Chaillon passe son enfance et son adolescence en Picardie. Elle rejoint provisoirement Paris pour des études d’arts du spectacle et pour travailler au sein de la compagnie de débat théâtral "Entrées de Jeu", en tant que comédienne. Rébecca aime voyager pour créer et créer pour voyager, ainsi ses textes sont-ils nourris de ces pérégrinations en Martinique, en Russie, au Burkina Faso, au Mexique. Elle fonde en 2006 à Creil sa propre compagnie : “Dans Le Ventre”, au sein de laquelle elle crée des pièces qui parlent de femmes, jouées par des femmes. Sa rencontre avec Rodrigo Garcia la confirme dans son envie d’écrire pour la scène performative, d’y mettre en jeu sa pratique de l’auto-maquillage artistique et sa fascination pour la nourriture. « Je voulais raconter les histoires de ma peau, de mon ventre » – c’est ainsi que l’on pourrait présenter ses premières pièces, et son nouveau spectacle solo L’estomac dans la peau, joué dernièrement à La Ferme du Buisson et à La Loge…

http://dansleventre.com/wordpress/

————————

Ismaël JUDE

image

Ismaël Jude, 38 ans, publie chez Verticales Dancing with myself son premier roman. Il est auteur et metteur en scène de théâtre (La petite et la grande distribution). Il a participé à l’écriture de la série théâtrale SODA. Il a publié Gilles Deleuze, théâtre et philosophie aux éditions Sils Maria.

http://ismaeljude.blog.com/

© Chloé Devis

————————

Ariel KENIG

image

Ariel Kenig, 31 ans, est un écrivain, dramaturge, journaliste et auteur-interprète français. Il vit et travaille à Paris. Auteur de Camping Atlantic, La Pause, Quitter la France (Denoël) et de New Wave (Flammarion), son dernier roman, Le Miracle, est paru aux éditions de l’Olivier en 2012. Amateur d’art contemporain, il a également réalisé quelques pièces et performances. Sa dernière nouvelle 50 Shades of me (2014) est le résultat d’une commande pour la revue de prévention Prends-moi et fut reprise dans l’ouvrage collectif Les Lucioles (éditions Des ailes sur un tracteur) – recueil de nouvelles au bénéfice du Refuge, association contre l’homophobie et la transphobie.

© Lobato

————————

Peggy SASTRE

image

Peggy Sastre est auteur et traductrice. Docteur en philosophie, spécialiste de Nietzsche et de Darwin, ses travaux d’essayiste proposent notamment une nouvelle lecture féministe des questions sexuelles, grâce à l’apport d’éclairages biologiques et évolutionnaires. Dans cette optique, ses recherches actuelles portent notamment sur la domination masculine et ses liens avec la sélection sexuelle darwinienne. Son dernier livre, Le sexe des maladies, paraîtra le 11 septembre aux éditions Favre, avec une préface de Martin Winckler. Elle collabore par ailleurs à divers titres de presse, en priorité sur Internet.

http://leplus.nouvelobs.com/peggysastre

http://lamutationestenmarche.blogspot.fr/

http://nihil-ex-nihilo.blogspot.fr/

————————

Louis(e) DE VILLE

image

Louise de Ville est une comédienne américaine sulfureuse, décomplexée, joyeuse et insolente, pour qui le porte-jarretelles devient une arme féministe. Elle est un exemple vivant du mouvement pro-sexe, elle crée sa propre propagande féministe et queer en explorant, exploitant et détournant les codes du genre. Elle a notamment monté en tant que metteur en scène Les Monologues du Vagin en 2002, créé Fem-tasmes  de Louise de Ville en 2006, et écrit sa première pièce en français : Betty speaks en 2009. Elle vient de lancer la Websérie Tease Me, réalisée par Mathilde Marc, et remet depuis deux ans le drag king à la mode à travers des workshops, son Kabaret King et sa collaboration au documentaire, à venir, de la journaliste Chriss Lag : Drag Kings.

http://louisedeville.com/

© Eve Saint-Ramon

————————

Marianne CHARGOIS

image

Marianne Chargois est travailleuse du sexe, performeuse, et contorsionniste. Elle explore les sexualités de manière obsessionnelle depuis divers entrées: spectacles, écriture, études. Cela la mène entre autres aux côtés de Gaëlle Bourges, Matthieu Hocquemiller, à l’ehess, au Strass, aux éditions HumuS, en université populaire. Ce qui l’intéresse est de ne respecter aucune frontière, surtout celles définissant l’intime et le public, le personnel et le professionnel; mais elle refuse également les règles qui légitiment et autorisent ou non les multiples activités qu’elle aime exercer. Autodidacte, ses explorations et expérimentations font d’elle une personne en perpétuelle mutation, nourrie par ses multiples et passionnantes rencontres.

&

KAy GARNELLEN

image

KAy Garnellen est écrivain, performeur burlesque, acteur, modèle et activiste trans et pute. Depuis 2010, il performe régulièrement dans des festivals en Europe et à San Francisco, et organise des workshops sur des thèmes comme la trans-identité, le travail du sexe ou les relations poly-amori. Côté cinématographique on peut le voir entre autres dans Fucking Different XXX, Bio-dildo I et II (bientôt) ou encore dans Mommy is Coming de Cheryl Dunye avec sa partenaire artistique Sadie Lune. Avec elle, il co-réalise en 2011-2012 deux courts-métrages : “Egg” et “Baby you’re frozen”. En 2013, à la demande de Christian Petersen, il réalise son premier court-métrage, TransAction, qui est intégré dans le projet "Fucking Different XXY" dont la première a eu lieu à la Berlinale en février 2014. En plus des performances lors de soirées ou festivals, on a pu le voir au théâtre notamment en Allemagne en 2011 dans Dein.Mein.Error de Juliar Jost, en France début 2013 dans la pièce GENES de Franck Mas où il incarnait la figure du père-mère mourant et dernièrement, en juin 2014, dans (Nou) de Matthieu Hocquemiller programmé au réputé festival Montpellier Danse.

http://kaygarnellen.tumblr.com/

Marianne et KAy présenteront un projet de la cie “à contre poil du sens”, initié par le danseur-chorégraphe Matthieu Hocquemiller : “auto-porn box” – série de performances courtes et soli autour des questions sexuelles. Chaque “auto-porn box” est une forme d’auto-portrait documentaire et performatif qui propose ainsi un “focus” sur un ou une “performeur” et un regard sur un univers et un parcours sexuel.

http://www.acontrepoildusens.com/

————————

Etaïnn ZWER

image

Assistante d’édition / communication et journaliste culture freelance dans la vraie vie. Poète, sans la mythologie qui va avec. Aime parler du travail des autres (écrivains, artistes, musiciens). Écrit des chansons. Publie aussi – poèmes, courts textes et collages : CHORUS. A literary mixtape conçue par Saul Williams (Simon & Schuster / MTV Books), les revues L’incident, Belleville Park Pages, Correspondances… Voudrait du temps pour créér une micro maison d’édition et terminer un premier roman qui parlera d’amour et d’architecture.

http://etainnzwer.tumblr.com/

http://onedollarpoems.tumblr.com/

© Laetitia Bica

+

Les poètes slammeurs résidents d’IL FAUT QU’ON PARLE!

Abd EL HAQ

Abd El Haq, membre du collectif Spoke Orkestra, côtoie assidûment les scènes de slam poésie depuis 2001. Dents cassées, flot soutenu et paroles tranchées au cran d’arrêt, deux mains gauches, Abd El Haq ne te fera pas danser. Ville sombres, boutiques closes, ambiance Porte de Clignancourt après trois heures du matin, une prose  à faire fuir tes beaux-parents. Avec Félix J, ils sont COMPTE DéBiTeUR, duo au vitriol et toujours en dessous de la réalité…

&

Félix J

Félix Jousserand, dit Félix J, est un auteur et interprète issu de la scène slam parisienne, membre du collectif Spoke Orkestra. En 2009, entre autres, il publie BASKETVILLE aux éditions Le Diable Vauvert et collabore régulièrement avec le théâtre. Il écrit également des chansons pour chanteuses et participe au duo COMPTE DéBiTeUR.

"Il FAUT QU’ON PARLE!" n°7 : teasing…

Save the date : le 16 septembre, le festival JERK OFF invite les soirées IL FAUT QU’ON PARLE!

Festival pluridisciplinaire et alternatif, Jerk Off propose chaque année de découvrir la richesse des cultures queer.

IL FAUT QU’ON PARLE! prépare pour l’occasion une soirée autour du genre, des sexualités, du corps…

Programmation (et surprises) à venir…

image

"IL FAUT QU’ON PARLE !" #6

Soirée de créations textuelles, lectures et performances, présentée par Wendy Delorme et Isabelle Sorente.

Le 18 février à 20h au Point Ephémère (studio danse à l’étage).

image

Le mardi 18 février, « Il faut qu’on parle » invite romanciers, philosophes,
danseurs et performers à interpréter le thème « Comme une erreur ».
Erreur fertile ou erreur fatale ? Changements de planning, collisions
ubuesques, ruses et méprises… De l’erreur de numéro à l’heureux hasard, l’erreur prend toutes les formes, elle survient sans qu’on s’y attende, ou s’organise, au contraire, dans l’ombre de notre perfectionnisme. L’erreur c’est aussi celle qu’entretiennent les chiffres manipulés qui soutiennent les discours xénophobes, celle qui ne tolère ni différence, ni marge.

—-

Les soirées « Il faut qu’on parle ! », sont une rencontre entre des auteurs connus du public et des auteurs à découvrir.

Avec : Jamika Ajalon (spoken word artist), Frédéric Joignot (journaliste, écrivain), Julia Kerninon (romancière), Isabelle Sorente (romancière, essayiste), Florence Willaert (nouvelliste), Dorothée Zumstein (traductrice, auteure de théâtre), nos slameurs-poètes résidents Abd El Haq & Félix J, Matthieu Hocquemiller (danseur, chorégraphe), Sadie Lune (performeuse et absurdiste), J.E & Saul Dupuy en quatuor de danse contemporaine et hip-hop…

Et d’autres invités à venir!

———

Infos pratiques  :

Entrée libre.

Ouverture des portes à 19h30, début à 20h pile.

Le Point FMR est au 200 quai de Valmy, 75010 Paris, M° Jaurès (ligne 2).

Le studio danse du Point FMR est à l’étage.

Event Facebook

 ———————————————————————————————

LES AUTEURS INVITÉS :

Jamika AJALON

image

Poétesse, auteure, réalisatrice : Jamika Ajalon est une artiste interdisciplinaire qui travaille différents médias de façon indépendante, mais aussi dans de multiples fusions - incorporant texte écrit et parlé, son et musique, visuels. Connue en France comme chanteuse de longue date du groupe de dub français Zenzile, elle a commencé comme slammeuse / poète et collaboré avec des artistes de Chicago et New York avant de s’installer à Londres où elle s’est produite avec de grands musiciens comme Tony Allen et The Shrine. Nomade, Jamika a grandi aux États-Unis mais a vécu pendant des années dans divers pays européens, de l’Angleterre à l’Allemagne (pour de courtes périodes à Berlin) et la France aujourd’hui. Elle a également voyagé en Afrique, où elle a rencontré et accompagnée des artistes et des universitaires qui défient les “frontières” et “plantent des graines”. Jamika a joué, enregistré, publié et exposé ses œuvres dans plusieurs villes, notamment : Vienne, Londres, Berlin, Kampala (Ouganda) et Paris.

www.jamikaajalon.com

Facebook

© Kévin Pailler

————————

Matthieu HOCQUEMILLER

image

Après une formation professionnelle aux arts du cirque (Centre des Arts du Cirque de Montpellier) puis en danse, Matthieu Hocquemiller a travaillé comme interprète, danseur et acrobate pour de nombreuses compagnies contemporaines : en 2004, il est lauréat des Talents Danse ADAMI.
Il crée la compagnie à contre poil du sens à Montpellier en 2005 et se consacre alors à la chorégraphie en créant, notamment, Bonnes nouvelles, Jusque là c’est nous (en co-production avec le Festival Montpellier Danse) et la "post disaster dance".
Conjointement il a suivi une formation universitaire (master en sciences humaines) et poursuit actuellement un mémoire de recherche à l’EHESS (École des Hautes Etudes en Sciences Sociales) dans le cadre du département “Genre Politique et Sexualité”.
Il se passionne également pour l’image, se forme à la vidéo et aux outils numériques (École des Gobelins, Paris), intégrant l’image à ses projets chorégraphiques et travaillant à des installations vidéos et courts-métrages (sélectionnés dans de nombreux festivals).
En 2013, il danse dans Mauvais genre d’Alain Buffard et créera la pièce (nou) autour des questions de genre et de sexualité au Festival Montpellier Danse 2014.

www.acontrepoildusens.com

© Kévin Pailler

————————

JE & SAUL DUPUY

Collectif en construction pluridisciplinaire. Quatuor formé pour cet évènement de 3 danseuses aux univers différents (danse contemporaine; Tango et hip hop). issues du département danse de Paris8, elles se rencontrent et décident d’explorer le mouvement corporel, artistique humain, ensemble. Elles/trois disent :” nous nous intéressons au sens du processus de création même, et particulièrement à l’écriture du mouvement, qui se veut ici urgent et spontané.” Pour cette performance, l’artiste Saul Dupuy nous a rejoint au Slam et à la trompette. Nous vous présentons une pièce en construction sur l’absence de corps qui se heurte à l’espace et transforme les normes en erreurs.

————————

Frédéric JOIGNOT

http://fredericjoignot.blogspirit.com/

————————

Julia KERNINON

image

Julia Kerninon est un écrivain de 27 ans. Il y a un peu plus de dix ans, elle fréquentait la scène slam. Son roman Buvard est paru aux éditions Le Rouergue en janvier. Elle écrit actuellement une thèse de littérature américaine, envisagée comme un portrait de l’écrivain en travailleur.

http://and-my-ass—it-is-chicken.tumblr.com/

————————

Isabelle SORENTE

image

Romancière et essayiste, Isabelle Sorente a publié plusieurs ouvrages remarqués dont L (Lattès, 2001 ; J’ai lu, 2003), La prière de septembre (Lattès, 2002), Le cœur de l’ogre (Lattès, 2003), Panique (Grasset, 2006), Transformations d’une femme (Grasset, 2009) et en 2011, l’essai Addiction Générale (Lattès), consacré à notre dépendance aux chiffres et à la performance. Sa pièce, Hard Copy (Actes Sud, 2002), tragicomédie sur le thème du harcèlement moral, a été jouée en France et en Belgique. Elle a cofondé la revue Ravages. Son dernier essai, État Sauvage (éditions Indigène), est paru en novembre 2012, et son dernier roman, 180 Jours, chez Lattès en septembre 2013.

http://www.editions-jclattes.fr/livre-180-jours-isabelle-sorente-385019

© Delphine Jouandeau

————————

Sadie LUNE

image

Courtisane, bohémienne, queerdo et mère, Sadie Lune est une artiste multimédia et travailleuse du sexe. Elle a remporté des prix pour ses courts-métrages et ses performances, est apparue dans des films et des pornos queer (Too Much Pussy d’Émilie Jouvet, la comédie érotique de Cheryl Dunye Mommy is Coming), a exposé son travail - des oeuvres explicites autour de la fierté pute - dans des lieux aussi divers que les latrines d’une ancienne caserne militaire et le San Francisco Museum of Modern Art (SFMOMA), et a montré son col de l’utérus à travers le monde. Sadie a créé “Biological Clock”, une série d’installations multimédia et de performances rituelles sur la fertilité queer, sa quête de famille et ses relations au temps. Elle co-édite actuellement, avec P. Crego, WhoreLover, une anthologie de textes mettant en scène les partenaires romantiques de travailleurs du sexe. Sadie vit à Berlin avec son bébé.

www.sadielune.com

http://sadielune.tumblr.com/

© Claudia-Kent

————————

Florence WILLAERT

image

Florence Willaert vit et travaille à Paris, selon la formule consacrée. Après des études de lettres et de philosophie à la Sorbonne, elle devient reporter pour l’émission “Tracks”, et passe près de dix ans avec une caméra pour Arte, Canal+ et Paris Première. En 2009, elle participe au lancement de Grazia. Elle est actuellement rédactrice en chef magazine de LUI.

————————

Dorothée ZUMSTEIN

Dorothée Zumstein est écrivain et traductrice littéraire. Elle a écrit une dizaine de pièces, parmi lesquelles Big Blue Eyes, L’Orange était l’Unique Lumière, Never Never Never, Mémoires Pyromanes – toutes parues aux éditions Quartett – et Ammonite, écrite et lue à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon. Outre des dizaines de romans en tout genre, elle a traduit plusieurs pièces de Shakespeare (sa principale obsession) pour la scène (Le roi Lear et Richard III, mis en scène par Laurent Fréchuret, avec Dominique Pinon dans les rôles-titres ; Macbeth mis en scène par Eric Massé – co-production du Théâtre des Célestins). Pour Eric Massé de la Cie des Lumas elle a écrit Migrances (Subsistances, Lyon, 2010) ; pour Laurent Fréchuret & le CDN de Sartrouville Harry et Sam (2009); pour Elizabeth Macocco et le CDR de Rouen Opening Night(s) (Novembre 2013). Elle souhaite désormais écrire des romans, sans peut-être pour autant abandonner le théâtre – pour le moment, elle ne sait pas.

————————

+

LES POÈTES SLAMMEURS RÉSIDENTS D‘“IL FAUT QU’ON PARLE” :

Abd EL HAQ

Abd El Haq, membre du collectif Spoke Orkestra, côtoie assidûment les scènes de slam poésie depuis 2001. Dents cassées, flot soutenu et paroles tranchées au cran d’arrêt, deux mains gauches, Abd El Haq ne te fera pas danser. Ville sombres, boutiques closes, ambiance Porte de Clignancourt après trois heures du matin, une prose  à faire fuir tes beaux-parents. Avec Félix J, ils sont COMPTE DéBiTeUR, duo au vitriol et toujours en dessous de la réalité…

image

————————

Félix J

Félix Jousserand, dit Félix J, est un auteur et interprète issu de la scène slam parisienne, membre du collectif SPOKE ORKESTRA. En 2009, entre autres, il publie BASKETVILLE aux éditions Le Diable Vauvert et collabore régulièrement avec le théâtre. Il écrit également des chansons pour chanteuses et participe au duo COMPTE DÉBITEUR.

image

 —————————————————————————————————-

Les soirées « Il faut qu’on parle ! » sont subventionnées par la Sofia.

image

Nos partenaires médias : Radio Nova, Poptronics, Standard Magazine.

"Il faut qu’on Parle!" #5

"Il faut qu’on Parle!" #5

Soirée de créations textuelles, lectures et performances, présentée par Wendy Delorme et Isabelle Sorente.

 Le 17 décembre à 20h au Point Ephémère (studio Danse à l’étage)

image

Le mardi 17 décembre, « Il faut qu’on parle » invite romanciers, philosophes et performers à interpréter le thème « Dénaturé ». Les invités prendront la parole et l’espace de la scène, pour revisiter l’antienne « nature versus culture », explorer le mythe du cyborg ou le rapport à l’animal, laisser parler l’inter-espèces.

Les soirées « Il faut qu’on parle ! », sont une rencontre entre des auteurs connus du public et des auteurs à découvrir.

Avec : Laurence Barrère (poète), Chloé Delaume (autofiction, romans), Angélique del Rey (philosophe), Abd el Haq (slameur, poète), Ecce (slameur), Thierry Hoquet (philosophe), Felix J (poète, slameur), Catherine Vidal (neurobiologiste), Etainn Zwer (poète), …

Avec des performances de : Piersten Leirom, Eli El Adem et Benjamin Dukhan

—-

Infos pratiques :

Entrée libre / ouverture des portes à 19h30, début à 20h sharp

Le Point FMR est au 200 quai de Valmy, 75010 Paris, métro Jaurès (ligne 2) Le studio danse du Point FMR est à l’étage.

 ————————————————————————-

Les auteurs invités :

Laurence BARRERE

Laurence Barrère a collaboré avec plusieurs collectifs de poètes, notamment Dixit et Le grand Incendie, avec qui elle a donné de nombreuses lectures. Elle a publié notamment deux recueils de poèmes : Sauvagerie (Maëlstrom éditions, Belgique), et Mise en demeure aux éditions Le Grand Incendie.

image

http://www.brouillons-de-culture.fr/article-laurence-barrere-la-nouvelle-poesie-des-desordres-amoureux-104054857.html

————————

Chloé DELAUME

Chloé Delaume est écrivaine et personnage de fiction; son premier roman est paru en 2000. Elle pratique la littérature et son hybridation, expérimente des formes, des espaces, des techniques. S’essaie régulièrement à de nouveaux supports. Elle a publié de nombreux romans, nouvelles, recueils, dont: Où le sang nous appelle (avec Daniel Schneidermann, Le Seuil, 2013); Perceptions (avec François Alary et Ophélie Klere, Editions Joca Seria, 2012); Une femme avec personne dedans (Le Seuil, 2012);Le deuil des deux syllabes (L’Une & l’Autre, 2011); La règle du Je (PUF, 2010); Au commencement était l’adverbe (Joca Seria, 2010); Narcisse & ses aiguilles (L’une & l’Autre, 2009); J’habite dans la télévision (Verticales, 2006); Certainement pas (Verticales, 2004); Le cri du sablier (Léo Scheer, 2001)…

image

www.chloedelaume.net

————————

Angélique DEL REY

Angélique del Rey est enseignante en philosophie. Elle a écrit plusieurs ouvrages critiquant les méthodes pédagogiques fondées sur l’évaluation et la notion de compétences. Elle s’oppose à l’expulsion d’enfants sans-papiers avec Stéphane Hessel. Elle dénonce une éducation qui n’est plus au service de l’homme mais de l’économie. Elle fait partie des fondateurs du mouvement “Malgré tout” avec Miguel Benasayag, François Gèze, Édith Charlton, et Annick Monte. Elle a publié notamment: Plus jamais seul (Bayard, 2006) avec Miguel Benasayag; Éloge du conflit (La Découverte, 2007); La Chasse aux enfants (La Découverte, 2008); À l’école des compétences (La Découverte); De l’engagement dans une époque obscure (le passager clandestin) et La tyrannie de l’évaluation (La Découverte)

image

————————

Benjamin DUKHAN

Benjamin Dukhan est un artiste performeur danseur, chanteur autodidacte, mannequin et praticien en hypnose Ericksonienne. Il travaille en compagnies de danse contemporaine en France et à l’Etranger depuis 2006. Il créé la performance How Beautiful qu’il tourne dans une cinquantaine d’appartements parisiens. Il travaille deux années en collaboration avec Francois Chaignaud sur différentes performances notamment à la ménagerie de verre. En 2011 il créé le personnage electro-pute underground appelé Burger Girl, projet qui réunit vidéo musique, fashion et textes “dirty” pour une tournée dans la scène Queer des capitales Européennes. Il collabore sur un projet musical noisy industriel avec le musicien Eric Cordier pour une performance sonore de lecture de poèmes de Derek Jerman. En 2013 il obtient son diplôme de praticien en Hypnose Ericksonnienne et commence à écrire, sous hypnose, son prochain album. Il ouvre un cabinet d’hypnose-thérapeutique tout en continuant ses activités de danse, de modèle et de chant. Il se forme auprès de Géraldine Ross au technique de chant lyrique. Il cherche en permanence des musiciens pour écrire et composer.

image

www.burgergirl.net www.benjamin-dukhan.blogspot.net 

www.hypnosetherapeutique-benjamindukhan.com

https://soundcloud.com/benjamindukhan/eric-cordier-benjamin-dukhan

Photo : Thibault Stipal

————————

ECCE

Quoi?! Encore une espèce d’auteur sorti des scènes slam parisiennes?! Ecce a en effet participé à de très nombreuses scènes ouvertes dans divers rades, bars à la mode, MJC de banlieue, salle polyvalente de maison d’arrêt depuis près de dix ans. Dans le fond, reste très attaché à la forme. Il ne dit pas souvent le même texte (pour faire l’original?), parfois les dit mal. Il en a écrit des mauvais, mais il a aussi fréquemment entendu les gens dire qu’il en produisait de très bons, des excellents… Après les gens disent bien ce qu’ils veulent. A participé à des tournois, n’en a gagné aucun lorsqu’ils étaient truqués. A quelques jours d’écart avec la mort de Mesrine, il sort tout  droit du ventre de sa mère, à Paris même, puis grandit en province proche, plus couramment nommée banlieue. Encore enfant, son père voulait lui faire comprendre: “Marche droit, mon fils, ou il va t’arriver des bricoles”. Alors on va faire comme ça, j’ai fini par l’admettre. Je suis resté naïf, parce que c’est précieux la naïveté, et s’il m’arrive de croire en moi, j’ai appris à ne pas trop le montrer. Difficile d’écrire quoi que ce soit sans être un peu sensible. C’était quoi déjà, le thème du sujet? Moi? Il  en est hors de question! Trop jeune pour pouvoir en parler.

image

————————

Thierry HOQUET

Philosophe, professeur de philosophie des sciences à l’Université Jean Moulin Lyon 3, Thierry Hoquet travaille sur les sciences de la vie (Buffon, Linné, Darwin) et sur leurs prolongements culturels: le concept biologique de sexe (Le Sexe Biologique, Hermann, 2013) et les rapports entre machines et organismes (Cyborg Philosophie. Penser contre les dualismes, Le Seuil, 2011).

image

Photo: Emmanuelle Marchadour)

————————

Eli el SULTAN & Piersten LEIROM (solos et duo)

Elie El Adem est né au Liban en 1980. Il commence la danse à 18 ans avec la compagnie de danse moderne orientale Caracalla tout en prenant des cours de journalisme et d’arts audiovisuels à l’Université libanaise. A Beyrouth en 1996 il passe un casting pour la tournée de Maurice Béjart « La Route De La Soie » et danse le Boléro de Ravel. La rencontre avec les occidentaux et la découverte d’une autre liberté d’expression et d’être l’influencent. Il devient soliste interprète de danses orientales dans des cabarets a Beyrouth et visite d’autres capitales. Depuis son enfance Elie se trouvait souvent au sein d’une piste, le foulard noué autour de son bassin et dansant sur des musiques orientales. Il développe une passion inconsciente pour cette expression féminine et excelle en cette danse interdite aux hommes.

Il quitte son pays pour habiter à Paris et étudier la thérapie par l’art. En Europe il dévoile de plus en plus son corps et porte le voile, la burqa et interprete la femme dans ses luttes et les performances évoluent dans le sacré, le profane, le fétichisme, la sensualité et la transe des sens avec le corps et donne a « Sultan »,  une image très personnelle, le fruit d’une recherche élaborée et d’une envie de provoquer. Il participe à des tournages de films et vidéos, cinq avec Stefan Marti dont L’HOMME QUI DANSE, BELLY DANCER de Pascale Lièvre et au Kunsthistorisches Museum a Vienne avec Benjamin Nemerofski Ramsay.
Son travail avec les personnes prostituées, avec les enfants autistes, avec les personnes handicapées et les personnes souffrant de précarité, d’agression, de solitude, de délinquance, de vieillissement, ajoute a son expression corporelle une note organique, sensuelle, sensorielle et spirituelle transcendant vers une liberté absolue et imaginée.

image

Photo : Aurelio Monge

————————

Piersten LEIROM

Né en 1987 à Angers, Piersten Leirom vit et travaille aujourd’hui à Paris. Après des études en Arts Chorégraphiques à l’Université de Nice, il s’intéresse rapidement à la performance et plus particulièrement à l’exploration des limites du potentiel physique. Après avoir collaboré avec le plasticien et chorégraphe Nick Cave, il intègre l’ensemble de théâtre physique italien Ricci/Forte en 2012, tout en continuant de développer des projets en son nom. 

image

————————

Catherine VIDAL

Catherine Vidal est neurobiologiste, directrice de recherche à l’Institut Pasteur. Elle mène de front ses recherches et une réflexion sur les rapports entre science et société, concernant en particulier le déterminisme en biologie, le cerveau et le sexe. Elle est membre de l’Institut Emilie du Châtelet, de la Mission pour la place des Femmes au CNRS, du Laboratoire de l’Egalité et du comité d’Ethique de l’INSERM. Auteure notamment de Cerveau, sexe et pouvoir (Belin) et  Hommes, femmes : avons-nous le même cerveau ?” (Le Pommier)

image

————————

Etaïnn ZWER 

Assistante d’édition / communication et journaliste culture freelance dans la vraie vie. Poète, sans la mythologie qui va avec. Aime parler du travail des autres (écrivains, artistes, musiciens). Écrit des chansons. Publie aussi - poèmes, courts textes et collages : CHORUS. A literary mixtape conçue par Saul Williams (Simon & Schuster / MTV Books), les revues L’incident, Belleville Park Pages, Correspondances… Voudrait du temps pour créér une micro maison d’édition et terminer un premier roman qui parlera d’amour et d’architecture.

image

www.specimendaysandcollect.com

Photo: Vittorio Bettini

————————

LES POETES SLAMEURS RESIDENTS D’IL FAUT QU’ON PARLE:

Abd EL HAQ

Abd El Haq, membre du collectif Spoke Orkestra, côtoie assidûment les scènes de slam poésie depuis 2001. Dents cassées, flot soutenu et paroles tranchées au cran d’arrêt, deux mains gauches, Abd El Haq ne te fera pas danser. Ville sombres, boutiques closes, ambiance Porte de Clignancourt après trois heures du matin, une prose  à faire fuir tes beaux-parents. Avec Félix J, ils sont COMPTE DéBiTeUR, duo au vitriol et toujours en dessous de la réalité….

image

————————

Félix J

Félix Jousserand, dit Félix J, est un auteur et interprète issu de la scène slam parisienne, membre du collectif SPOKE ORKESTRA. En 2009, entre autres, il publie BASKETVILLE aux éditions Le Diable Vauvert et collabore régulièrement avec le théâtre - Il écrit également des chansons pour chanteuses et participe au duo COMPTE DEBITEUR.

image

————————

Les soirées « Il faut qu’on parle ! » sont subventionnées par la Sofia

image

image

Nos partenaires média : Radio Nova, Poptronics, Standard Magazine

 image

image

Il faut qu’on parle! #4

"Il faut qu’on Parle!" #4

Soirée de créations textuelles, lectures et performances.

Le 10 octobre à 20h

au Salon H, 6-8 rue de Savoie, 75006 Paris, métro Saint Michel

—-

Le jeudi 10 octobre, préparons-nous à dépasser les limites, pour une soirée de lectures et performances sur le thème “Accélération”.

Accélération des technologies, communication permanente, vertige de la vitesse, déraillements… ou au contraire, décroissance et slow life, à quel rythme allons-nous?

Les soirées « Il faut qu’on parle ! », c’est une rencontre entre des auteurs connus du public et des auteurs à découvrir.

Auteurs invités: Jeanne Antébi (comédienne), Grégoire Chamayou (philosophe), Abd El Haq (slameur), Félix Jousserand (poète, slameur), Danièle Laufer (romancière et journaliste), Céline Lescure (bloggeuse, conteuse), Arthur Loustalot (romancier), Gabriel Robinson (romancier), Isabelle Sorente (romancière, essayiste), …

Les règles du jeu sont les mêmes pour tout-e-s: 5 minutes au micro par auteur

Avec une performance d’Eli El Sultan

———

Entrée libre – entrée sur scène des auteurs à 20h pile. Apéro-bouche offert après la mise en mots.

———-image

————

Le Salon H :

Nouveau lieu d’exposition et d’échanges singuliers, le salon H, imaginé comme un salon du XXIème siècle, est né de la volonté de faire partager coups de coeurs et réflexions, bousculer les idées reçues et découvrir des talents dans les domaines des arts, de la création et de la pensée. Le salon H a été créé par Yaël Halberthal et Philippe Zagouri

www.salonh.fr

———————————————————————

LES AUTEURS du 10 octobre:

Jeanne Antébi est auteure et comédienne. Elle a  publié plusieurs nouvelles dont Licenciement Libido (Ravages, éditions JBZ,  2011), et développe actuellement le scénario d’une comédie romantique. Elle a  travaillé au cinéma avec Alexander Abela, Merzak Allouache et James Ivory, et au  théâtre avec François Rollin.

image

————-

Grégoire Chamayou est philosophe, chargé de recherche au CNRS. Il est rattaché au Centre d’Etudes en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées de l’ENS Lyon et a publié notamment : Les Corps vils. Expérimenter sur les êtres humains aux XVIIIe siècle et XIXe siècle (Éditions la Découverte, 2008) et Les Chasses à l’homme (La Fabrique éditions, 2010). Son dernier ouvrage s’intitule Théorie du drone( La Fabrique, 2013).

————-

Danièle Laufer est journaliste spécialiste des questions de société et de psychologie, mais pas que. Elle a écrit plusieurs livres. Des romans pour les ados, des livres d’humour, des enquêtes sur des phénomènes de société, un livre-récit sur sa mère, ancienne déportée. Elle a écrit, notamment, sur les 40 ans (“Quarante ans, la fin d’une adolescence?” chez Plon), sur les enfants uniques, les familles recomposées, les voisins, le couple (“La Danse du couple”” avec Serge Héfez chez Hachette Littératures), les 50 ans (“50 ans, vous ne les faites pas” chez Hachette Littératures) et la voici avec “L’Année du phénix - La première année de la retraite” aux éditions Les Liens qui Libèrent.

image

————-

Gabriel Robinson est le nom de plume d’un auteur né en 1981. Il est journaliste et critique littéraire pour plusieurs médias, notamment Standard et Radio Nova. Les heures pâles (Editions Intervalles, 2013) est son premier roman.

image

————-

Performance d’Eli El Sutan (Elie El Adem):

Elie El Adem est né au Liban en 1980. Il commence la danse à 18 ans avec la compagnie de danse moderne orientale Caracalla tout en prenant des cours de journalisme et d’arts audiovisuels à l’Université libanaise. A Beyrouth en 1996 il passe un casting pour la tournée de Maurice Béjart « La Route De La Soie » et danse le Boléro de Ravel. La rencontre avec les occidentaux et la découverte d’une autre liberté d’expression et d’être l’influencent. Il devient soliste interprète de danses orientales dans des cabarets a Beyrouth et visite d’autres capitales. Depuis son enfance Elie se trouvait souvent au sein d’une piste, le foulard noué autour de son bassin et dansant sur des musiques orientales. Il développe une passion inconsciente pour cette expression féminine et excelle en cette danse interdite aux hommes.

Il quitte son pays pour habiter à Paris et étudier la thérapie par l’art. En Europe il dévoile de plus en plus son corps et porte le voile, la burqa et interprete la femme dans ses luttes et les performances évoluent dans le sacré, le profane, le fétichisme, la sensualité et la transe des sens avec le corps et donne a « Sultan »,  une image très personnelle, le fruit d’une recherche élaborée et d’une envie de provoquer. Il participe à des tournages de films et vidéos, cinq avec Stefan Marti dont L’HOMME QUI DANSE, BELLY DANCER de Pascale Lièvre et au Kunsthistorisches Museum a Vienne avec Benjamin Nemerofski Ramsay.
Son travail avec les personnes prostituées, avec les enfants autistes, avec les personnes handicapées et les personnes souffrant de précarité, d’agression, de solitude, de délinquance, de vieillissement, ajoute a son expression corporelle une note organique, sensuelle, sensorielle et spirituelle transcendant vers une liberté absolue et imaginée.
 

image

——-

On l’a entendue dans la précédente édition d’IFQP, elle revient avec un texte inédit: Céline Lescure.

Son premier poème était à 8 ans pour se déclarer à un garçon. Son deuxième à 17 ans pour se déclarer à une fille. Depuis elle déclare des choses aux impôts, c’est beaucoup plus prudent. Et même elle signe. Celine Lescure, ratiboiseuse de petites histoires qui ne lui arrivent jamais.

image

Les slameurs et poètes “résidents” d’Il faut qu’on parle!:

Abd El Haq, membre du collectif Spoke Orkestra, côtoie assidûment les scènes de slam poésie depuis 2001. Dents cassées, flot soutenu et paroles tranchées au cran d’arrêt, deux mains gauches, Abd El Haq ne te fera pas danser. Ville sombres, boutiques closes, ambiance Porte de Clignancourt après trois heures du matin, une prose  à faire fuir tes beaux-parents. Avec Félix J, ils sont COMPTE DéBiTeUR, duo au vitriol et toujours en dessous de la réalité….

image

————-

Félix Jousserand, dit Félix J, est un auteur et interprète issu de la scène slam parisienne, membre du collectif SPOKE ORKESTRA. En 2009, entre autres, il publie BASKETVILLE aux éditions Le Diable Vauvert et collabore régulièrement avec le théâtre - Il écrit également des chansons pour chanteuses et participe au duo COMPTE DEBITEUR.

image

 
————-

Les soirées « Il faut qu’on parle ! » sont subventionnées par la Sofia

image

image

Nos partenaires média : Radio Nova, Poptronics, Standard Magazine

image

image

Les auteurs d‘“Il faut qu’on parle!” / Péché Originel / 18 avril à 19h à La Cantine

Le 18 avril à 19H à La Cantine (151 rue Montmartre, Passage des Panoramas)

“Il faut qu’on parle!” #3
Soirée de créations textuelles et micro ouvert

Sur le thème “PECHE ORIGINEL”

Avec: Nils Ahl, Malek Chebel, Abd El Haq, Félix Jousserand, Louise de Ville, Céline Lescure, Corinne Maier, Coralie Trinh Thi…

LES AUTEUR-E-S :

NILS C. AHL

Né en 1977, un été de forte chaleur, Nils C. Ahl est au croisement du bon sens berrichon et de la rigueur danoise. Contre toute attente, donc, il se consacre à la littérature et aux séries télévisées. Critique au Monde des Livres depuis 2005, fondateur du Prix de l’Inaperçu en 2008, il est membre de l’Académie des Gérard de la Télévision et du Cinéma. Auteur d’un certain nombre de romans et de recueils de contes pour la jeunesse, il a commis un Dictionnaire des séries télévisées avec Benjamin Fau, en 2011.

image

 ————-

MALEK CHEBEL

Malek Chebel est anthropologue des religions et philosophe algérien, né en 1953 à Skikda. Essayiste, auteur d’ouvrages spécialisés sur le monde arabe et l’islam et créateur de l’expression « l’islam des Lumières » (2004), Malek Chebel est connu pour sa réflexion sur l’islam, sa culture, son histoire, sa vie intellectuelle, son érotisme. Son œuvre prolifique, nourrie de son triple bagage d’historien, de psychanalyste et d’anthropologue est principalement consacrée à la défense de la liberté sous toutes ses formes, liberté politique, liberté de pensée, de vivre et d’aimer, et de sa place dans l’islam et la culture musulmane. Son dernier livre, Changer l’islam, porte sur les réformateurs de l’islam (Albin
Michel, 2013)

image

———

ABD EL HAQ

Membre du collectif Spoke Orkestra, Abd El Haq côtoie assidûment les scènes de slam poésie depuis 2001. Dents cassées, flot soutenu et paroles tranchées au cran d’arrêt, deux mains gauches, Abd El Haq ne te fera pas danser. Ville sombres, boutiques closes, ambiance Porte de Clignancourt après trois heures du matin, une prose  à faire fuir tes beaux-parents. Avec Félix J, ils sont COMPTE DéBiTeUR, duo au vitriol et toujours en dessous de la réalité….


image

————-

FELIX JOUSSERAND

Félix Jousserand, dit Félix J, est un auteur et interprète issu de la scène slam parisienne, membre du collectif SPOKE ORKESTRA. En 2009, entre autres, il publie BASKETVILLE aux éditions Le Diable Vauvert et collabore régulièrement avec le théâtre - Il écrit également des chansons pour chanteuses et participe au duo COMPTE DEBITEUR.

image

————-

CELINE LESCURE

Son premier poème était à 8 ans pour se déclarer à un garçon. Son deuxième à 17 ans pour se déclarer à une fille. Depuis elle déclare des choses aux impôts, c’est beaucoup plus prudent. Et même elle signe. Celine Lescure, ratiboiseuse de petites histoires qui ne lui arrivent jamais.

image


————-

CORINNE MAIER

Corinne Maier est écrivain, auteure d’une dizaine de textes de “non-fiction” qui parlent du monde d’aujourd’hui, parmi lesquels “Bonjour Paresse”, “No Kid”, “Tchao la France”, et “Petit manuel du parfait arriviste”. Ses travaux sont traduits dans de nombreuses langues. Elle est également auteure de scénarios de bande dessinée, “Freud, une biographie dessinée”, et “Marx” (à paraître en 2013).

image

———

ARTHUR SCHEUER

Directeur du magazine en ligne Ragemag, chef de la rubrique Idées de Technikart, ex-rapeur, ex-beatmaker, démophile compulsif, mains d’ouvrier, coeur de paysan. Entre Tupac et Robespierre. Hugo Chavez est mon troisième papa.

image

———

CORALIE THINH THI

Née en 1976 à Paris, coréalisatrice du film Baise-moi, Coralie Trinh Thi a, entre 18 et 23 ans, tourné une soixantaine de films pornographiques pour lesquels elle a reçu l’Award de la meilleure actrice française de X et à deux reprises le Hot d’Or. Elle est l’auteur d’un premier roman, Betty Monde (Au diable vauvert, 2002), de La Voie Humide (Au diable vauvert, 2007) et de deux guides, Osez la sodomie (La Musardine, 2007) et Osez le cunnilingus (La Musardine, 2009).

image


———

LOUISE DE VILLE

Louise de Ville est une comédienne américaine sulfureuse, décomplexée, joyeuse et insolente, pour qui le porte-jarretelles devient une arme féministe. Elle est un exemple vivant du mouvement pro-sexe, elle crée sa propre propagande féministe et queer en explorant, exploitant et détournant les codes du genre. Elle a notamment monté en tant que metteur en scène “Les Monologues du Vagin” en 2002, créé “Fem-tasmes  de Louise de Ville” en 2006, et écrit sa première pièce en Français : ”Betty speaks” en 2009.

image

image

 ———

 ______________________________________________________MICMICRO OUVERT

Inscrivez-vous en envoyant un mail à ilfautquonparlenow@gmail.

Seront parmi nous pour le micro ouvert:

——————

ETAINN ZWER

Assistante éditoriale et journaliste culture freelance dans la vraie vie. Poète, sans la mythologie qui va avec. Aime parler du travail des autres (écrivains, artistes, musiciens). Écrit des chansons. Publie aussi - poèmes, courts textes et collages : dernièrement CHORUS, une anthologie contemporaine conçue par Saul Williams (Simon & Schuster / MTV Books), et à venir, les revues L’incident et Correspondances. Voudrait du temps pour terminer un premier roman qui parlera d’amour et d’architecture.

image

Crédit photo: LaetitiaBica

______________________________________

DIMITRI TAMAYO

Après de longues années à se chercher aussi bien d’un point de vue artistique que professionnel, Dimitri s’est découvert, depuis bientôt un an, une passion pour la réflexion, l’écriture et le graffiti. 

S’inspirant de Glen Cook et de H.P. Lovecraft, cherchant toujours plus loin à comprendre l’être humain, Dimitri écrit actuellement un recueil de nouvelles de science fiction et de philosophie qui s’intitulera “Corruptible ou corrompu ?”.

image

 ——————-

 EVE

Evelyne Zyss, ou tout simplement Eve, férue de mots et de musique depuis l’enfance, formée au chant et à l’improvisation au travers des scènes ouvertes musicales parisienne, a choisi le slam comme moyen d’expression d’une forte sensibilité et d’une colère douce, féminine, toujours tournée vers la magie du texte et des sonorités.
Elle a récemment enregistré quelques titres avec deux musiciens pour un projet spoken word (OWL) et prend le micro tour a tour pour scander ou dire des textes percutants avec ou sans musique.
Les textes qu’elle écrit et partage, nés de l’intime, parfois engagés, parfois rêveries planantes et abstraites, touchent le public de façon envoutantes et mystérieuses. Une personnalité douce mais non moins virulente se dégage ainsi de chacune de ses performances, éphémères.

Il faut qu’on parle #3 / “Péché originel”

Le 18 avril à 19H à La Cantine (151 rue Montmartre, Passage des Panoramas)

"Il faut qu’on parle!" #3
Soirée de créations textuelles et micro ouvert

Sur le thème “PECHE ORIGINEL”

Avec: Nils Ahl, Malek Chebel, Abd El Haq, Félix Jousserand, Louise de Ville, Céline Lescure, Corinne Maier, Coralie Trinh Thi…

image

Première partie : 10 auteurs invités et performers viennent dire et incarner, en mots et au micro, le péché par lequel tout a commencé, l’instant où tout dérape, le moment de la première transgression, bienvenue orgueil, luxure, gourmandise, paresse…

Seconde partie : micro ouvert.

Inscriptions sur ilfautquonparlenow@gmail.com ou à l’entrée

Poètes et poétesses, philosophes, essayistes, slameurs et slameuses, blogueurs et blogueuses, romancières, romanciers, amoureux de la fiction ou de l’actu êtes invité-e-s à partager vos mots

La même règle pour tout-e-s: 5 minutes au micro, à cru ou en musique

 Il faut qu’on parle ! est un évènement soutenu par la Sofia.

image

image

Partenaires médias:

Radio Nova, Standard magazine, Poptronics

image

image

Afficher davantage

Il faut qu’on parle #2 / Le 15 janvier à 19h à La Cantine

IFKP 2

Il faut qu’on parle! soirée littéraire et stand-up textuel vous invite à sa deuxième édition, sur le thème “Chasse à l’Homme”.
Chasse aux pauvres, traque des indésirables, drague sur Internet et autres façons de pourchasser…
Essayistes, Blogueurs, Philosophes, Slameurs, Conteurs, Auteurs en tous genres se retrouvent à La Cantine le temps d’échanger, partager, prendre quelques risques en live et sur papier, en mots, sur écrans, en rythme et en musique, au micro ou bien sans.

Au programme:
- 19H - 20H30:Grégoire Chamayou (philosophe), Benjamin Coriat (économiste atterré), Wendy Delorme (écrivaine), Julien Goetz (auteur et acteur), Abd El Haq (auteur, artiste et acteur), Felix Jousserand (auteur et acteur), Ruwen Ogien (philosophe), Peggy Sastre (essayiste), Isabelle Sorente (romancière et essayiste)
- à partir de 20H30 : Open Micro ! Venez partager vos créations, le micro est à vous
- jusqu’à 22H : échanges autour d’un verre

Une seule règle du jeu, commune à tous : cinq minutes pour lire ce que vous avez sur le cœur !

Inscriptions au micro ouvert: par email via ilfautquonparlenow@gmail.com
Pour assister à l’événement: inscriptions sur le site de La Cantine:http://lacantine.org/events/il-faut-qu-on-parle-2

Entrez libres et créatifs.
Plus d’infos sur : http://ilfautquonparle.tumblr.com/

Découvrez les invités de “Il Faut qu’on parle ! ” #1, le 31 octobre à La Cantine

Romanciers, essayistes, artistes plasticiens, slammeurs… Découvrez ici les invités de la première édition de “Il faut qu’on parle ! “

Béatrice Cussol:
Béatrice Cussol est écrivaine et artiste plasticienne; elle expose actuellement ses dessins sur papier ou murs à la Maison des Arts de Malakoff jusqu’au 25 novembre. Elle a publié 4 textes, les deux derniers, Sinon et Les souffleuses collection Laureli, Editions Leo Scheer, et les deux premiers, ”merci" et Pompon dans la collection Le Rayon, Balland.
 

Wendy Delorme : 
Auteure du roman « Quatrième Génération » (Grasset, 2007), du recueil de fictions politiques « Insurrections! en territoire sexuel » (Diable Vauvert, 2009) et du roman « La Mère, la Sainte et le Putain (lettre à Swann) » (Diable Vauvert, 2012), elle s’est produite dans de nombreux festivals de littérature et conférences, dont Walls & bridges (Villa Gillet, New York, automne 2012), laComédie du livre (Montpellier, printemps 2008), Anticodes (Le Quartz, scène nationale de Brest, hiver 2010). Elle a publié des articles et nouvelles dans diverses revues dont Ravages et la NRF. Docteure et enseignante en sciences de l’information et de la communication, spécialisée en sémiologie de l’image, ses travaux de recherche portent sur les représentations des femmes et des minorités sexuelles et de genre dans les médias.
 

Thomas Hairmont: 
A la suite de ses études mathématiques et de physique, Thomas Hairmont a séjourné à Standford, puis à Mexico et Milan. Il vit aujourd’hui à Varsovie où il est ingénieur dans un groupe international. Il a obtenu le prix de Sade en 2011 pour son premier roman, Le Coprophile ( éditions P.O.L ) . 
 

Anne Horel:
Webiste compulsive, gif-iste, chanteuse, collagiste et éleveuse de chatte. /// [Variété électro-contemporaine] ///http://www.annehorel.com/
 

Félix Jousserand:
Félix Jousserand, dit Félix J  est un chanteur, poète et dramaturge, issu de la scène slam parisienne. 
 

Lola Lafon:
Lola Lafonest une chanteuse, femme de lettres et compositrice française. Elle est l’auteure de trois romans, Une Fièvre impossible à négocier (2003), De ça je me console (2007) et Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce (2011).
 

Marylène Patou Mathis:
Marylène Patou-Mathis est docteure en préhistoire, directrice de la recherche au CNRS et vice-présidente du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris. Elle est spécialiste des comportements des Néandertaliens et des Premiers Hommes modernes d’Europe et auteur de plus de 160 publications scientifiques. A ses activités de recherche s’ajoutent l’enseignement et l’encadrement d’étudiants qui lui ont valu en 2002 de recevoir le Prix de la Chancellerie des Universités de Paris. Elle a publié plusieurs ouvrages dont Le Sauvage et le Préhistorique, miroir de l’homme occidental, (Ed. Odile Jacob, 2011), Neanderthal une autre Humanité, (Ed. Perrin, Collection Tempus, 2010), De la préhistoire à nos jours (Ed. Perrin, 2009).
 

Peggy Sastre:
Peggy Sastre est auteur et traductrice. Docteur en philosophie,spécialiste de Nietzsche et de Darwin, ses travaux d’essayiste proposent notamment une nouvelle lecture féministe des questions sexuelles, grâce à l’apport d’éclairages biologiques et évolutionnaire. Dans cette optique, ses recherches actuelles portent sur la domination masculine et ses liens avec la sélection sexuelle darwinienne. Elle collabore par ailleurs à divers titres de presse, en priorité sur Internet.”
 

Isabelle Sorente: 
Ancienne élève de l’école Polytechnique, Isabelle Sorente a publié plusieurs romans et essais remarqués, dont (Lattès, 2001, J’ai lu, 2003), La prière de septembre (Lattès, 2002), Le cœur de l’ogre (Lattès, 2003), Panique (Grasset, 2006), Transformations d’une femme (Grasset, 2009) et en 2011, l’essai Addiction Générale (Lattès), consacré à notre dépendance aux chiffres et à la performance. Sa pièce, Hard Copy (Actes Sud, 2002), tragicomédie sur le thème du harcèlement moral a été jouée en France et en Belgique. Elle a cofondé la revue RavagesSon prochain essai, Etat Sauvage (éditions Indigène), paraîtra en novembre 2012.
 

Olivia Villamy : 
Olivia Villamy est l’une des lauréates du concours littéraire « Exister à bout de plume » qui a récompensé des récits dont les protagonistes sont des jeunes issus de l’immigration. Ecrite dans un style violent et épuré, sa nouvelle, « Hêtres étrangers » saisit un instant décisif de la vie d’une jeune fille originaire du Kosovo.